SAP Business Objects: BI 4.2 sp3 – Les cartes géographiques

Alors que les cartes géographiques sont disponibles dans d’autres logiciels depuis plusieurs années déjà, c’est à partir de la version 4.2 (dès le sp1) qu’on a pu enfin en profiter dans Web Intelligence. Ce n’est pas le plus beau visuel qui existe, mais ça nous permet tout de même d’obtenir un résultat pas trop désagréable à regarder.

Les cartes géographiques sont utiles dès qu’une dimension géographique est présente, que ce soit pour représenter des ventes par région, un nombre d’employés par ville ou les revenus par province.

Dans Web Intelligence, avant de pouvoir créer une carte géographique, il faut d’abord transformer les dimensions correspondantes en objet de type Géographie. Une géographie peut être basée sur un nom de lieu (Pays, Région, Ville) ou sur sa position en utilisant les latitude et longitude. Cela se fait facilement, à partir de la liste des objets disponibles dans le volet de gauche.

La création de la géographie se fait simplement, mais peut devenir fastidieuse si vous utilisez directement les noms. Pour chaque valeur, il faut s’assurer que le bon emplacement a été sélectionné et si aucune correspondance n’a été trouvée ou identifiée positivement, il faut faire la sélection manuellement.

Dans l’exemple ci-dessous, comme il y a plusieurs régions nommées Floride (un état aux États-Unis et un département en Uruguay), il faut s’assurer de sélectionner la bonne occurrence.

Par la suite, lorsque vient le temps de créer le graphique, trois types de cartes sont disponibles. Les types 2 (bulles) et 3 (secteurs) sont moins efficaces, car la taille des bulles n’est pas réellement loquace sur les valeurs sous-jacentes. Difficile de comparer correctement. Par contre, le premier type (choroplèthe), qui est lié aux couleurs des différentes régions, s’il est bien utilisé peut s’avérer très efficace. C’est aussi le type qui existe depuis le plus longtemps et qui a fait ses preuves au cours des décennies. La couleurs des régions varient selon la valeur des mesures.

La répartition est faite automatiquement selon la mesure, les ventes dans l’exemple ci-dessous. Comme pour les autres types de graphiques, nous pouvons modifier les palettes de couleurs. En mode Exploration, il est possible de forer automatiquement vers la géographie inférieure, si celle-ci a été créée.

 

Ce qui manque actuellement, c’est la possibilité de créer les Géographiques directement dans les Univers. Cela viendra peut-être dans les prochaines versions.

N’hésitez pas à commenter le présent billet si vous avez des questions et restez aux aguets pour la suite de cette série d’articles.

auteur de l

Publié par: Karine Martel

Rédactrice de blogues depuis plusieurs années, je suis aussi formatrice et conférencière. Ayant une grande passion pour la visualisation de l'information, c'est ce sujet que j'aime principalement aborder.

One thought on “SAP Business Objects: BI 4.2 sp3 – Les cartes géographiques

  • December 3, 2019

    Christophe

    Bonjour,

    Je souhaite utiliser cette fonctionalité avec une carte de Belgique, et certaines villes Belges répertoriées et mappées en latitude/longitude, mais je n’obtiens qu’une page blanche. Existe-t-il un tutoriel sur l’utilisation des geo maps dans BI 4.2 sur d’autre cartes que les US ?
    Merci,
    Christophe

    Répondre

Répondre à Christophe Annuler la réponse

loading